+243997185105

Une délégation du projet PASA N-K en mission d’évaluation et d’orientation de ses partenaires en ville de Butembo

Début ce Lundi 5 Février à Butembo de la mission d’appui aux partenaires du Projet d’Appui au Secteur Agricole du Nord-Kivu (PASA N-K). Cette mission a pour objectif, passer en revue les réalisations des activités réalisées l’année passée et orienter les partenaires pour cette nouvelle année 2024.

C’est le centre d’accueil Joli Rêve qui abrite ces activités ; réunissant les membres du comité de coordination du projet ainsi que les délégués des organisations partenaires LOFEPACO, SYDIP, CAPSA, COSENKI, Ricolto, ONAP, SENACEM et l’UCG.

D’après Daniel Bunambo, chargé de suivi et d’évaluation du PASA N-K, cette évaluation interne porte principalement sur 8 thématiques; il cite la gestion financière, la mise en œuvre des activités, la production agricole, la commercialisation ainsi que les aspects genre, environnement et communication. Le but est de s’assurer que le projet est en train d’appuyer les petits producteurs.

« Ce que nous avons donné aux partenaires en 2023 pour appuyer les petits producteurs ; il y a eu des prévisions, des cibles et des objectifs. Ainsi, nous venons sous forme d’évaluation interne pour nous rassurer que les objectifs de 2023 ont été atteints. Et à la fin de la mission, nous allons apprécier si les résultats sont atteints à quel pourcentage et donner les recommandations pour 2024 », a expliqué Daniel Bunambo.

À lui d’ajouter, la même mission va consister à orienter les partenaires pour les activités de l’an 2024 en cours.

« Nous étions encore à Butembo en septembre 2023, nous étions en train de discuter sur les activités à soumettre au gouvernement et à FIDA pour l’année 2024, nous l’avons fait, le FIDA et le gouvernement ont accepté la proposition, mais avec les ajustements. Nous devons expliquer aux partenaires comment ils vont s’y prendre pour nous rassurer que leurs activités sont en harmonie avec le PTBA ou le Plan de Travail validé par le gouvernement congolais et le FIDA », indique-t-il.

Rappelons-le, le projet PASA-NK a pour objectif principal d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des ménages participants. Il vise aussi l’amélioration de la productivité et de la rentabilité de quatre cultures pratiquées par les petits producteurs : maïs, riz, pomme de terre et café Arabica.

Service de communication LOFEPACO & Rédac La voix de l’UCG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
  • adıyaman escort
  • afyon escort
  • afyon escort
  • ağrı escort
  • aksaray escort
  • amasya escort
  • ardahan escort
  • artvin escort
  • aydın escort
  • aydın escort
  • balıkesir escort
  • bartın escort
  • batman escort
  • bayburt escort
  • bilecik escort
  • bingöl escort
  • bitlis escort
  • bolu escort
  • burdur escort
  • bursa escort
  • çanakkale escort
  • çankırı escort
  • çorum escort
  • denizli escort
  • diyarbakır escort
  • düzce escort
  • edirne escort
  • elazığ escort
  • erzincan escort
  • erzurum escort
  • eskişehir escort
  • gaziantep escort
  • giresun escort
  • gümüşhane escort
  • hakkari escort
  • hatay escort
  • ığdır escort
  • ısparta escort
  • izmir escort
  • kahramanmaraş escort
  • karabük escort
  • karaman escort
  • kars escort
  • kastamonu escort
  • kırıkkale escort
  • kırklareli escort
  • kırşehir escort
  • kilis escort
  • konya escort
  • kütahya escort
  • mardin escort
  • muş escort
  • nevşehir escort
  • niğde escort
  • ordu escort
  • osmaniye escort
  • rize escort
  • siirt escort
  • sinop escort
  • sivas escort
  • urfa escort
  • şırnak escort
  • tokat escort
  • tunceli escort
  • uşak escort
  • yalova escort
  • yozgat escort
  • zonguldak escort